Au bonheur des dames

Résumé:
Nous sommes au 19ème siècle. Denise, une jeune fille de la campagne, se rend dans la grande capitale française pour trouver un travail, afin de nourrir ses frères et elle-même. Elle débarque chez son oncle, propriétaire d’une petite boutique qui ne peut la prendre comme vendeuse : il n’y a aucun travail pour elle. Elle tente donc sa chance au grand magasin d’en face dont le propriétaire est Octave Mouret, un homme dont le seul but est de mener les femmes « à la baguette » avec tous les vêtements, les tissus qu’il propose. Denise est engagée et c’est le début d’une aventure horrible, au début en tout cas, pour elle, mais elle est obligée d’y rester si elle veut survivre…

Dans ce roman, on suit donc la jeune Denise. À travers son regard, on comprend tout l’essor des grands magasins et bien sûr, le déclin des petites boutiques…

Avis:
J’ai adoré ce roman pour différentes raisons. Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé les différentes personnes que ce soit Denise, dont j’ai bien aimé la façon de penser, Pauline, sa seule « amie », et même Octave Mouret, qu’on découvre au fur et à mesure du roman. En plus, il y a des relations très intéressantes entre les personnages et cela a donné un peu plus de vivant au récit. Je ne me suis pas réellement attachée aux personnages mais ils ne servent pas à cela, les personnages sont juste là pour évoluer dans un décor qui a toute son importance.

Ensuite, en ce qui concerne la plume du grand Zola, je l’ai beaucoup appréciée pour beaucoup de raisons: elle est très fluide et facile à lire (je n’ai eu aucun mal à lire le livre, je l’ai lu comme si c’était un roman du 21éme siècle..) mais elle reste très jolie. Par contre, on lui reproche souvent un trop grand nombre de descriptions… Pour ça, je suis partagée car au début, ça ne me dérangeait pas du tout mais vers la fin, ça devient un peu lassant d’avoir toujours les descriptions de chaque tissu.. Au bout de 500 pages, ça devient peut-être un peu trop. Enfin, sa plume faisait très très bien ressortir ce qu’il voulait évoquer (par exemple, l’abondance de tissus et d’objet est tellement bien décrite!).

Pour continuer, on retrouve vraiment une réelle opposition entre le côté des grandes boutiques et le côté des petits magasins et on a le ressenti de chaque partie. Il y a une réelle évolution super intéressante des grands magasins et on découvre tout ce qui a été mis en place au fur et à mesure.

Je vous recommande totalement ce livre qui n’est pas trop difficile à lire et qui nous parle d’un thème très intéressant : les magasins! De plus, c’est une véritable leçon d’histoire en se divertissant avec une lecture. Lisez-le, vous ne le regretterez pas !

Par Juliette Baps, 17 ans.   Allez voir son blog, il en vaut la peine!!!  (lien vers son blog: ici.)

 

Fiche récapitulative:
Titre: Au bonheur des dames.
Auteur: Emile Zola
Edition: Hatier, Livre de poche…
ISBN-10: 2253002860 (version Poche)
ISBN (-13): 978-2253002864 (version poche)
Prix: 4,50€ (version poche ou numérique)
Nombre de pages: 544

 

One comment to Au bonheur des dames

  • Juliette  says:

    Merci de l’avoir mise sur votre blog ça me fait très plaisir !

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>