Une bouteille dans la mer de Gaza

Note du modérateur: Je viens de recevoir plusieurs critiques sur le même livre. Si elles n’étaient pas arrivées en même temps, je n’aurais accepté que la première mais comme c’est leur enseignante qui me les a envoyées, je vous les propose ci-dessous. Le résumé faisant partie de ces critiques, je vous épargne le mien…

N.B. : Ces critiques viennent d’élèves en 6ème année.

N.B. : Je n’ai pas modifié ni relu l’orthographe de ces critiques qui me sont arrivées tard, déjà corrigées et, pour certaines, en version images dans un pdf.

Si vous votez pour l’une de ces critique, veuillez écrire les initiales du critique!  Merci.

 

1° B. A. : Une bouteille dans la mer de Gaza, un roman très touchant.

Ce roman très attachant est écrit par Valérie Zenatti, une écrivain française née en 1970.

Vous en avez marre des histoires neutres qui ne suscitent pas assez d’émotions ? Vous aimez vous mettre à la place des personnages et avoir l’impression de vivre l’histoire en même temps qu’eux ? Foncez ! Lisez !

Ne vous fiez pas à sa couverture banale, ce roman est fait pour vous ! Entre la colère, la peur et l’espoir des personnages, vous verrez la triste réalité d’une autre façon ! Une bouteille dans la mer de Gaza est un livre qui raconte une histoire d’amitié possible entre une jeune Israélienne et un jeune Palestinien qui ont une chose en commun : « Ils veulent la paix. », vivre dans un monde où ils ne devraient pas avoir peur de sortir, de prendre le bus, ou encore de faire des courses au magasin du coin.

 

L’histoire commence près de chez Tal où une explosion se produit. Elle se pose beaucoup de questions sur le conflit israélo-palestinien et ne trouvant pas de réponse à ses questions, elle décide d’écrire une lettre qu’elle confie à son frère Eytan, militaire afin qu’il la jette dans la mer de Gaza. Tal attend la réponse d’une jeune Palestinienne et entre temps un jeune garçon nommé « Gazaman » trouve sa lettre et lui répond par mail. Ils communiquent pendant plusieurs mois à propos des événements tragiques qui se passent chez eux, ils partagent leurs peurs et leurs doutes et pendant ce temps des liens se créent entre eux. Des liens que l’on ne pourrait imaginer au début du roman.

Vous aimerez ce roman court et facile à lire qui vous plongera davantage dans l’Histoire. Vous apprécierez aussi la personnalité des personnages. La sensibilité, ainsi que l’espoir des deux jeunes adolescents ne vous laisseront pas indifférent. Le fait qu’à cet âge-là, où l’on a toute la vie devant soi, où l’on ne devrait pas s’occuper du monde de demain, où l’on devrait vivre sa vie comme on le sent et à la place espérer pour être toujours en vie demain, être bloqué à l’hôpital traumatisé par les horribles attentats qui frappent le pays, ça vous fera voir la vie d’une autre façon.

Par ailleurs, vous apprécierez surtout le message que l’auteur a voulu véhiculer :  malgré les guerres, il y a toujours un espoir de paix. Et que derrière les Israéliens et les Palestiniens, il y a avant tout des êtres humains pas si différents les uns des autres finalement.

Ce livre est adapté aussi bien pour de jeunes adolescents, que pour des adultes car ce sont des sujets (guerre, attentats…) qui nous touchent tous et qui se produisent tous les jours aux quatre coins du monde.

Vous ne l’avez pas encore lu ? Alors foncez à la bibliothèque ! Ce livre vaut le détour d’être lu ! Et relu !!!

 

 

2° E. R. :   Une Bouteille pas comme les autres dans la Mer de Gaza

Vous êtes quelqu’un qui s’intéresse à l’actualité mais surtout par ce qu’il se passe entre les Israéliens et les Palestiniens ? Comme vous le savez tous c’est la guerre entre eux ! Ce livre évoque ce fait, il est plein d’émotions ! Assez parlé, ouvrez ce livre ! Que se passe-t-il ?

Valérie Zénatti, Française née en 1970 dans une famille juive, a suivi des études d’histoire et d’hébreu. Ensuite, elle est devenue journaliste et par la suite professeur d’hébreu. A partir de 1999, Valérie Zénatti écrit des romans pour la jeunesse. Son livre Une bouteille dans la Mer de Gaza parait en 2005, puis le réalisateur Thierry Binisti l’adapte au cinéma sous le titre Une Bouteille à la mer, sorti en France en 2012.

L’histoire se passe entre les Israéliens et les Palestiniens. C’est la Guerre ! Tal, une jeune fille qui habite en Israël décide d’écrire une lettre sur ce qu’il se passe dans son pays pour faire comprendre aux Palestiniens que la paix entre ces deux pays est vraiment nécessaire. Elle demande à son frère Ethan de jeter la bouteille dans laquelle se trouve une lettre dans la mer de Gaza pendant son service militaire. Ensuite, quelques jours plus tard, un garçon (Gazaman) se promène sur la plage de Gaza découvre la bouteille dans le sable et décide de lire le message qui contient. Après cela, il se met à répondre à Tal par E-mail et c’est à partir de ce moment-là que le contact entre eux se crée. Ils communiquent le plus possible ! Ils racontent tous les deux ce qu’il se passe dans leur propre pays, leurs craintes, leurs tristesses, des événements tragiques mais aussi leur amour enfin du moins pour Tal qui elle est en couple. Tal se rend compte qu’elle tient à Gazaman qui est un simple ami à distance mais aimerait tout de même que cela soit réel. Ils veulent tous les deux se rencontrer mais c’est très compliqué avec la guerre et la frontière. Ils sont obligés de se cacher pour communiquer entre eux.

Tout d’abord, vous aimerez ce livre car il dégage beaucoup d’expressions comme l’incompréhension, l’étonnement, l’effet de surprise ou bien encore la tristesse. Ce livre est vivant, n’est pas monotone.

Ensuite, ce livre vous plaira aussi car ce n’est pas un roman difficile à lire et à comprendre. Le vocabulaire est riche et varié. Un adolescent pourra facilement le lire …..

Pour terminer, vous apprécierez ce livre car il permet de vous renseigner sur ce qu’il se passe dans le monde. Ce roman aborde en particulier la guerre entre les Israéliens et les Palestiniens. Il permet aussi de vous rendre compte que dans notre pays, nous sommes bien ! C’est important d’en être conscient le plus possible car la plupart des gens ne s’en rendent pas compte.

Ce roman peut-être lu par des adolescents qui sont en secondaire pour les cultiver de ce qu’il se passe dans le monde. Alors que va-t-il se passer dans ce roman ? Tal et Naim vont-ils continuer à communiquer ? Se rencontrer en réalité ?

Maintenant c’est à vous de chercher toutes les réponses et à découvrir ce roman !

Bonne lecture à tous !

 

3°  V.  M. : « Une bouteille dans la mer de Gaza avec du suspense »

Louez ou achetez ce roman le plus vite possible !

Ce roman, une histoire merveilleuse de Valérie Zenatti. Cette auteure, mais aussi traductrice née le 1er avril 1970, a 47ans. Pour ce roman, elle a créé un film qui ne ressemble pas trop à l’histoire, mais qui porte le même titre et qui accroche autant que le livre. Celui-ci  n’est pas si cher et se vend en livre poche.

Dans ce livre se trouve une histoire à la fois romantique avec des moments tristes et avec du suspense.

Tal Levine, la jeune fille de ce roman nait à Tel-Aviv le 1er juillet 1986 et maintenant vit à Jérusalem. Cette jeune fille qui vit dans un monde où il n’y a que des attentats. Elle a voulu voir ce qui se passait dans la ville de Gaza et pour cela elle a écrit une lettre qu’elle a mise dans une bouteille, elle a gentiment demandé à son frère de jeter cette bouteille dans la mer de Gaza. Son frère nommé Eythan, infirmier, part souvent dans d’autres villes soigner des gens. Du coup Tal voulait qu’Eythan prenne la bouteille…

Eythan prit la bouteille et arrive à Gaza, il l’a enfoncée dans le sable près de la mer. Un jour, Tal reçut un mail, c’était ce garçon Naïm celui qui avait ramassé cette bouteille. Mais lui s’en foutait un peu des mails qu’il allait recevoir alors que Tal les attendait impatiemment.

Ensuite, avec le temps il commençait à s’habituer et il lui parlait de plus en plus, il s’inquiétait même pour elle. Tal, elle, veut apprendre à connaître Naïm, elle est même prête à lui dévoiler toute sa vie. Alors que Naïm lui est plutôt fermé sur lui-même et n’aime pas trop parler de lui.

Cette histoire, vous l’adorerez, surtout si vous aimez le suspense et les histoires romantiques, que vous soyez homme ou femme. Mais pour les enfants cette histoire ne serait pas conseillée, car elle parle beaucoup d’attentats. Et les enfants ne comprendraient pas trop.

Ce roman pourrait être si réaliste que vous pourriez vous mettre à la place de ses personnages. Ce roman est plutôt accrochant, au début moins. A la longue de le lire on s’imagine les villes, les personnages,… Tal cette fille si proche de ses ami(e)s. Naïm travaille avec son oncle et son cousin, il livre des t-shirts. Vous aussi vous y accrocherez, car si moi, pourquoi pas vous ?

Le film qui est un peu différent est aussi bien, mais le livre vous accrochera beaucoup plus. Vous devriez essayer de voir ce film et lire, vous aussi vous vous diriez le même. Les personnages sont plutôt de notre âge 16-19 ans.

La fin de cette histoire nous emporte loin, elle est si infinie mais avec temps de suspense que vous auriez toujours envie de savoir la suite.

Quand vous lirez cette histoire, vous aussi vous en deviendrez fan et pourquoi ne pas voir le film après le roman vous ferrez la différence également, avec un tableau comparatif d’un côté le roman et de l’autre le film et au milieu les mêmes choses qui reviennent. Ce roman vous donnera des frissons.

En bref, cette histoire est à lire immédiatement !

 

4° A. Dog. : Une bouteille dans la mer de Gaza

Quoi ! Vous ne l’avez pas encore lu?  Vous vous demandez surement de quoi je parle. Il s’agit tout simplement du fabuleux roman. « Une bouteille dans la mer de Gaza ».

Ce livre a été écrit par Valérie Zenatti, une Française née en 1970 à Nice. Elle est écrivain et traductrice, Valérie a écrit pas mal de romans mais l’un de ses plus gros succès est, comme vous l’avez surement déjà compris, « Une bouteille dans la mer de Gaza ». Grâce à ce bouquin, elle a reçu une vingtaine de prix, comme quoi pour savoir écrire un livre, il suffit d’avoir une idée, de l’imagination, une bonne maitrise de sa langue et d’avoir une passion pour la lecture et l’écriture ! Ce roman a eu un tel succès qu’un film a été réalisé. Valérie fait des traductions de la langue française à l’hébreu et de l’hébreu au français. Si le livre vous intéresse, il est aux éditions L’école des loisirs, dans la collection Médium et est en vente depuis 2005.

Le personnage principal se nomme Tal, c’est une adolescente âgée de 17 ans. Elle a un visage anguleux, des cheveux châtains, lisses, longs, de yeux marron-vert, des tâches de rousseur, la peau claire et elle est Israélienne. Le deuxième personnage principal se nomme Naïm, c’est un garçon âgé de 20ans. Il est solitaire, moqueur, il a un bon fond et il est Palestinien. L’histoire débute le 9 septembre 2003 par un attentat près de chez Tal, cette nuit-là elle décide d’écrire pour la première fois dans un journal et par la suite elle a eu l’idée d’écrire une lettre avec une adresse électronique qu’elle a mise dans une bouteille et elle demande à son frère Eytan qui fait son service militaire à Gaza de jeter la bouteille dans la mer. Peu de temps après quelqu’un a trouvé la bouteille et lui a envoyer un mail sauf que Tal s’attendait à trouver une amie avec qui discuter mais à la place c’était un dénommé Gazaman qui ne fait que se moquer de Tal et qui ne répond pas souvent à ses messages.

Personnellement, ce roman ne m’intéresse pas vraiment car tout d’abord c’est un roman épistolaire, mais qu’est-ce qu’un roman épistolaire? Et bien c’est lorsque les personnages communiquent essentiellement grâce à des lettres ou des e-mails. De ce fait les personnages ne font qu’écrire et l’histoire devient monotone voire ennuyante. Une deuxième raison pour laquelle je n’apprécie guère ce roman est qu’il parle de la guerre et d’attentat qui est un sujet qui à mon goût est déjà trop utilisé et peut évoquer de mauvais ou tristes souvenirs à certaines personnes. Et ce qui est le plus décevant dans ce roman c’est la fin qui m’a laissé sur ma faim. A la fin, Naïm fait la promesse à Tal de se retrouver trois ans plus à Rome guerre entre les Israéliens et les Palestiniens. Je déconseille ce roman à toute personne qui n’apprécie pas les romans de type épistolaire ou quand l’histoire parle de la guerre.

 

5°  S. M. : 

 

 

 

6° L. C. : 

 

7° K. H. : 

 

8° G. R. 

9° D. B. 

 

10° A. S.

11°  Al. Debo.

 

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>