Les dieux voyagent toujours incognito

J’ai découvert ce livre grâce à Internet, sur une chaîne YouTube qui concerne le bien être, et je me suis très vite rendu chez Club (pour ne pas citer l’endroit où j’ai acheté le livre 😉 ) et sur les premières pages, j’avais comme un ressenti négatif, j’avais peur, très peur que le livre soit déprimant du début à la fin, et je l’ai même posé un instant, avant de poursuivre les pages de celui-ci afin de découvrir que ce n’était absolument pas le cas, et que dès le début (au moment de l’acte de la tentative de suicide) j’ai été absorbé par le livre et par ce Dubreuil qu’on ne connaît guère, mais qui, j’ignore toujours pourquoi, m’a totalement intrigué.
J’ai pris ce livre très à cœur tant pour les « épreuves » que Yves enfin, Igor, quoi que, c’est pareil () donne, car même si je ne les ai aucunement exécutées, j’y ai trouvé un sens, comme un « déblocage » chez moi qui suis une personne fortement timide, qui ai tendance à cacher une bonne partie de moi-même devant les gens que je rencontre.
J’ai adoré la façon don Alan exécute le dernier défi, en pensant devoir y laisser la vie en cas d’échec, et la fin émouvante lorsqu’on apprend pourquoi Igor et Audrey ont eu un contact, et la façon dont Catherine révèle la VRAIE identité d’Igor à son **** (je ne veux pas vous spoiler) donc.

Par Steven F. garçon de 19 ans.


Note du modérateur:

Steven est un de mes anciens élèves et un des rares à m’avoir conseillé un livre. Je l’ai lu, y ai pris beaucoup de plaisir et je me suis reconnu dans certains défauts d’Alan. Un vrai plaisir, notamment lorsqu’Alan réussit à convaincre Madame Blanchard de ne plus se plaindre du bruit, lorsque Igor l’aide à arrêter de fumer ou encore lors d’une tentative mémorable de prise de contacts dans les transports en commun! Merci Steven.
F. Jamin (jamfredo), enseignant de 34 ans.

 

Résumé: Imaginez. Un homme vous sauve la vie, en échange de votre engagement de faire tout ce qu’il vous demande… pour votre bien. Le dos au mur, vous acceptez et vous vous retrouvez embarqué dans une incroyable situation où tout semble vous échapper. Vous n’êtes plus le maître de votre vie et pourtant… à bien des égards, elle est plus excitante qu’auparavant !
Mais peu à peu, le doute s’installe en vous : quelles sont les intentions réelles de cet homme qui s’est immiscé dans votre existence ? Qui est-il vraiment? Et qui sont ces personnages énigmatiques dans son entourage? Les découvertes que vous faites n’ont rien pour vous rassurer.
Cette histoire, qui nous plonge dans l’atmosphère envoûtante d’un été parisien, ouvre la voie de la plus belle des réflexions sur nous-mêmes: qu’est-ce qui peut nous permettre de dépasser nos inhibitions, nos peurs et nos conditionnements, pour sortir du chemin tout tracé de notre vie lorsque celle-ci ne nous apporte pas pleinement satisfaction ?

 

Extraits:

  1. Citation de Sœur Emmanuelle: « La vie est un risque. Si tu n’as pas risqué, tu n’as pas vécu. C’est ce qui donne… un goût de champagne. »
  2.  » — J’ai peut-être quelque chose à te proposer.
    Je restai muet, suspendu à ses lèvres.
    — Une sorte de marché, entre nous, continua t-il, laissant ses paroles flotter en l’air.
    – Un marché ? balbutiai-je.
    – Voila : tu restes en vie, et moi je m’occupe de toi, de te remettre dans le droit chemin, de faire de toi un homme capable de mener sa vie, de résoudre ses problèmes, et même d’être heureux. En échange…
    Il tira une nouvelle bouffée de cigare avant de continuer…
    — En échange, tu t’engages à faire tout ce que je te dirai. Tu t’engages… sur la vie.
    Ses propos me perturbèrent au plus haut point, et cela s’ajouta à mon malaise. Il me fallut faire un effort considérable pour me concentrer, réunir mes esprits, et parvenir à réfléchir.
    — Qu’est ce que vous entendez par « s’engager sur la vie » ?
    Silence.
    — Tu devras respecter ton engagement.
    — Sinon ?
    — Sinon… Tu ne resteras pas en vie. »
  3.  » Il va falloir que tu acceptes de ne pas forcément correspondre à ce qu’attendent les gens, ne pas toujours te conformer à leurs critères, leurs valeurs, mais oser afficher ta différence, parfois même quand elle dérange. Bref, lâcher prise sur l’image que tu souhaites donner aux autres, et apprendre à ne pas trop te soucier de ce qu’ils pensent de toi.
    Lorsque tu assumeras pleinement tes différences, alors tu pourras te pencher sur celles des autres et, si nécessaire, t’y adapter. « 
  4.  » Si tu veux rester jeune toute ta vie, continue d’évoluer, d’apprendre, de découvrir, et ne t’enferme pas dans des habitudes qui sclérosent l’esprit, ni dans le confort engourdissant de ce que tu sais déjà faire. »
  5.  » A plusieurs reprises au cours de la soirée, mon regard se porta sur madame Blanchard, tandis que j’essayais de trouver ce qui avait changé. Il était près de minuit quand la réponse m’apparut soudain comme une évidence : elle avait abandonné le noir pour revêtir un jolie robe fleurie. Les choses les plus énormes sont parfois celles qui passent le plus inaperçues. »

 

Fiche récapitulative:
Titre: Les dieux voyagent toujours incognito
Auteur: Laurent Gounelle
Editions: Pocket 2010  (Collection: Pocket, numéro 14860)
Prix: 7.80€  –    Nombre de pages: 475
EAN (- IBSN) : 978 (-2266219150)

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>